Je jeûne

Quand nous souffrons d’une surcharge pondérale, quand nous voulons reposer notre système digestif, quand une chimiothérapie veut être abordée dans de bonnes conditions ou parce que nous voulons le tester pour ses biens faits sur notre santé, … Nous pouvons être attirés par la pratique d’un jeûne. Mais comment l’aborder en toute sérénité et sous quelle forme ? Je vous propose de suivre un guide, Romain Vicente, à travers son livre.

L’auteur en quelques mots

Romain Vicente, naturopathe

Romain Vicente est un naturopathe diplômé du Collège Européen de NAturopathie Traditionnelle HOlistique (CENATHO) et praticien en mouvement et danse biodynamique. Il a une expertise reconnue dans le domaine du jeûne et pratique son art dans différents centres. La préface et la postface de son livre sont signés de naturopathes célèbres, respectivement Thomas Uhl, fondateur de la Pensée Sauvage, et Daniel Kieffer qui est un des pères de la naturopathie en France.

Un air de déjà vu

Ce livre est au même format que celui présenté dans l’article Je me libère du sucre (même éditeur – Eyrolles). Je retrouve donc un texte aéré, des couleurs agréables et une présentation qui nous invite au jeûne en toute simplicité.

Avant toute chose

Les vertus du jeûne se font d’avantage connaître à notre époque et ses bienfaits sont avérés à travers différentes études dans un cadre médicalisé. Le propos de ce livre n’est pas de répondre à un problème de santé qui nécessite une prise en charge dans un lieu dédié avec un suivi médical, mais bien de faire l’expérience de ce moment particulier afin de nous retrouver. Ce livre nous dévoilera les différentes étapes et formules qui nous correspondent. Voici ce qui ressort de ces chapitres de mon point de vue.

Chapitre 1 : l’éveil du corps et de l’esprit

Le jeûne n’est pas une démarche récente à la mode, mais bien une pratique répandue déjà à l’époque sumérienne … soit plus de 3000 ans avant J.-C..

Dr Yoshinori Ohsumi

Beaucoup de civilisations l’ont pratiqué au fil de l’histoire comme vecteur de bonne santé au même titre que de répondre au besoins de mouvement et d’équilibre psycho-émotionnel.

Plus récemment, se sont des personnalités telles que le Dr Otto Bushinger (Allemagne), le Dr Edward H. Dewey (USA), Herbert M. Shelton (USA), le Dr Nikolaïev (URSS) qui ont participé à son développement.

Les récentes études en 2008 de Valter Longo mettent en avant le rôle du jeûne en prévention du cancer et du vieillissement, et celles de Yoshinori Ohsumi (prix Nobel de médecine en 2016) démontrent les bienfaits de l’autophagie.

L’autophagie, ou plus littéralement « se manger soi-même », est un phénomène de réparation des cellules qui s’opère au coeur du vivant. Le corps est ainsi en capacité de se recycler pour récupérer de l’énergie en utilisant des déchets ou de se débarrasser d’éléments pathogènes comme des virus ou des bactéries logés dans nos cellules. Cette capacité de recyclage est amplifiée lors d’infections, de stress ou de jeûne ! -Extrait du livre-

De nombreux exemples dans la nature nous montrent la pratique du jeûne par les animaux à des moments clefs de leur existence (naissance, hibernation, …). Ainsi l’organisme devient plus résistant à cette période et s’adapte mieux aux conditions difficiles.

Manchot Empereur et ours pratiquent le jeûne à certaines phases de leur existence.
Manchot Empereur et ours pratiquent le jeûne à certaines phases de leur existence.

De plus, le jeûne est un moment de lâcher prise, de retour vers soi dans une démarche plus profonde et spirituelle à une époque où tout à tendance à se faire au pas de course. Nous redécouvrons, notamment, les bienfaits d’une respiration consciente et nous récupérons l’énergie perdue par nos excès alimentaire, le stress et d’autres facteurs qui perturbent notre bien-être au quotidien.

Chapitre 2 : votre corps sait faire !

Dans ce chapitre est abordé la capacité de notre corps à faire face aux sollicitations diverses de nos journée chargées et stressantes. Il a aussi la capacité de se réguler lors des phases de jeûne et permet au corps de se redécouvrir, en quelques sortes, en mettant en place des mécanismes parfois oubliés depuis longtemps chez certains d’entre nous. Nous allons ainsi purifier notre flore intestinale, stimuler notre système hormonal et baisser la sécrétion d’insuline (trop sollicitée), faciliter le sommeil, éliminer un grand nombre de déchets organiques, puiser dans nos stocks à différents niveau (glucides, protéines et lipides). Les mécanismes y sont détaillés afin que tout cela soit clair.

Jeûner c’est aussi faciliter la phase d’élimination des déchets, et pour cela il est recommandé de sortir de sa sédentarité, de boire régulièrement, de se focaliser sur sa respiration et de se recentrer à travers la méditation.

Chapitre 3 : je me prépare

Le jeûne est un mécanisme naturel mais qui a été oublié par notre organisme. Une préparation est nécessaire pour pouvoir aborder cette étape et augmenter nos chances d’y arriver. Il est donc essentiel de se poser la question de la raison du jeûne, de définir des objectifs atteignables en fonction de notre rapport à la nourriture.

Par ailleurs, il va falloir faire face à certaines difficultés propres à ce jeûne. Des moments d’inactivité vont vite arriver et il faut les préparer en s’initiant au travail respiratoire, à la méditation, à la relaxation.

Le corps va aussi avoir des moments d’adaptation, parfois désagréable sous la forme de crises curatives. Il est donc important de faire un bilan de notre état de fatigue avant d’envisager un jeûne. Dans certains cas de fatigue importante, le jeûne peut être déconseillé et d’autres alternatives peuvent êtres envisagées (monodiètes, prendre l’air, …).

Il est important de définir un jeûne que l’on puisse tenir. Ne partons pas sur 40 jours dès le début. Un jeûne de 3 jours sera peut-être préférable. Ce jeûne se fera-t-il seul ou en groupe ? À nous de le définir.

Il existe des contre-indications au jeûne dont voici la liste :
– Insuffisance hépatique et/ou rénale ;
– Diabète de type I ou insulinodépendant ;
– Hyperthyroïdies ;
– Peur du jeûne ;
– Anorexie/Boulimie ;
– Carences nutritionnelles avérées ;
– Prise de médicaments ;
– Tabagisme, alcoolisme et toxicomanie ;
– Grossesse ;
– Enfants ;
– Grands dévitalisés ou personnes âgées fatiguées.
En cas de doute et de façon systématique, une consultation médicale est conseillée avant d’envisager un jeûne.

Testons nous :
Dans les différents chapitres, l’auteur nous propose des tests afin de nous aider à appréhender un jeûne sous la forme qui nous correspond le mieux.
Il nous sera ainsi possible d’évaluer notre tempérament nerveux, de savoir si nous sommes pleinement conscient, de définir quel type de mangeur nous sommes ainsi que de faire un point sur notre vitalité.

Chapitre 4 : je jeûne … en pratique

Nous arrivons au coeur du sujet. Romain nous propose une entrée en matière tout en douceur afin de prendre nos marques. Chaque étape est truffée de conseils pratiques et d’exemples. Tout d’abord il aborde le jeûne nocturne dont la durée peut varier de 12 heures jusqu’à 18 heures pour arriver à la journée de jeûne. Il propose aussi des monodiètes qu’il détaille afin que nous puissions faire le bon choix alimentaire.

Vient ensuite le jeûne de saison qui va durer 3 jours au moins et peut aller jusqu’à 10 jours, selon nos envies, nos besoins et nos possibilités.

Dans toutes ces étapes, l’auteur rentre dans les détails afin que nous ayons un maximum d’éléments pour les appréhender au mieux. Chaque changement de régime alimentaire va demander une préparation, des exercices d’accompagnement, de l’observation sur nous-même et nos changements de rythme (surtout au début du jeûne).

La préparation de la sortie de jeûne est aussi au programme avec une reprise alimentaire progressive d’aliments choisis. L’objectif étant de reprendre une alimentation la plus saine possible.

Chapitre 5 : je transforme mon alimentation

C’est l’objectif de l’après-jeûne. Après avoir détoxiqué notre corps, ce chapitre évoque la « bonne » alimentation à ré-introduire et une approche la plus saine possible de l’aborder. La frugalité, les produits crus, locaux, de saison, les aliments complets, les graines germées, … vont être à l’honneur.

Chapitre 6 : la trousse du jeûneur

L’auteur nous propose un ensemble de produits naturels à avoir au moment du jeûne afin de gérer certaines difficultés passagères. Il y détail leur mode d’emploi ainsi que leurs propriétés en y glissant quelques anecdotes.

Entre le bicarbonate de sodium, l’argile, la bouillotte, la poche de lavement, le psyllium blond, le romarin, la mélisse, la Reine-des-prés, l’ortie, et les essences de lavande (vraie ou fine), de menthe poivrée, de basilic (indien, exotique ou tropical) ; nous aurons de quoi bien appréhender chaque jeûne.

Chapitre 7 : les exercices pratiques

Pour finir, Romain nous propose différents exercices physiques, respiratoires et méditatifs dans l’objectif de mieux accompagner le jeûne. Chaque exercice est simple et détaillé afin de les rendre abordables par nous tous.

Le jeûne : une porte vers un renouveau

Aborder le jeûne était une chose qui me faisait un peu peur alors même que je connaissais ses bienfaits. Romain Vicente a su me guider dans les différentes étapes de mon expérience afin que celle-ci se fasse sans soucis.

Ce guide permet de donner tous les outils pour les personnes désireuses de franchir un cap décisif pour un mieux être et nous permettre de revoir notre rapport à la nourriture dans un premier temps avant d’aller plus loin vers notre rapport au vivant de façon plus générale. C’est un guide qui nous emmène au-delà d’une simple cure de jeûne.

📚

« Le jeûne est pour le monde intérieur ce que les yeux sont pour le monde extérieur. », Mohandas Karamchand Gandhi

Un commentaire sur “Je jeûne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s