Classement des principales huiles essentielles

Lors d’un précédent article, je donnais les bases nécessaires afin d’aborder l’aromathérapie en toute quiétude.

Le chapitre qui suit va rentrer dans les détails de cette discipline et nous allons nous aventurer dans les nombreuses propriétés que possèdent ces essences.

Il est important de bien posséder un minimum de connaissances dans les huiles essentielles pour les utiliser à bon escient et de façon efficace.

Action des HE

Dans le précédent article, je précisais qu’il n’y a pas de phénomène d’accoutumance du microbe aux HE, contrairement à celles constatées avec des antiseptiques de synthèse. Il semblerait que l’HE est une action, non pas sur le microbe lui-même, mais sur le milieu de culture de ce dernier.

Quoiqu’il en soit, en plus de leurs propriétés antiseptiques et antibactériologiques, les HE ont de nombreuse applications possibles en cas de désordre de notre organisme.

La cicatrisation

En s’arrêtant sur les propriétés antiseptiques, il est constaté des propriétés cicatrisantes intéressantes. Elles sont surtout constatées chez les labiées (lavande, sauge, romarin, thym …), et pourront être utilisées pour toutes les plaies, les écorchures plus ou moins infectées, les ulcères ou les fistules.

L’efficacité de la cicatrisation s’explique par l’appel sanguin que fait l’HE qui favorise la détersion des leucocytes et la régénération cellulaire.

L’efficacité des HE se vérifie aussi sur les plaies gangréneuses. La cicatrisation se produit rapidement, sans accident toxique et sans formation de cicatrice.

L’action bactéricide

Les HE de palmarosa, de cannelle, de girofle sont actives en solution alcoolique de 2 à 7 ‰ (pour mille) vis-à-vis des cultures homogènes de bacille de Koch.

Les HE d’ail, d’eucalyptus, de girofle, de niaouli, de thym, de santal, de citron, de cannelle, de lavande, de menthe sont les plus employés pour leurs propriétés antiseptiques. Voyons cela plus en détail.

HE d’ail : utilisée à titre préventif au cours des épidémies grippales et comme modificateur des sécrétions bronchiques.

HE de girofle : utilisé notamment en chirurgie dentaire comme désinfectant et cautérisant. Sa puissance antiseptique est 3 à 4 fois plus active que celle du phénol.

He de niaouli : utilisée en solution huileuse de 5 à 19 % pour le pansement de plaies, des brûlures et des ulcères.

HE de santal : spécifique dans la désinfection des voies urinaires.

HE de thym : excellent antiseptique. L’essence oxydée à son plus haut degré à 1,5 % possède un pouvoir bactéricide remarquable.

HE de citron : a des propriétés antiseptiques et bactéricides.

HE de cannelle : tue le bacille typhique à la dilution de 1 pour 300. Pour prévenir une grippe, on peut utiliser une infusion de clou de girofle et d’un morceau de cannelle infusés 20 minutes auxquels on ajoutera le jus d’un demi-citron et une cuillère à soupe de miel.

HE de camomille allemande : contient de l’azuline qui lui confère des propriétés bactériostatiques remarquables.

Les HE peuvent agir en osmose et dynamiser réciproquement leurs actions. Ainsi, les HE bien utilisées sont capables de combattre les infections pulmonaires, hépatiques, intestinales, urinaires, rhino-pharyngées, cutanées (plaies infectées, dermatoses suppurantes …)

Classement par propriétés principales

Les HE sont utilisées pour bien d’autres situations dont voici une liste par propriétés principales. Un lexique en fin d’article peut vous aider pour comprendre certaines propriétés.

Amaigrissante : citron

Antalgique : ail, camomille, genévrier, géranium, girofle, lavande, marjolaine, menthe, niaouli, noix de muscade, origan, romarin, sassafras, sauge.

Antianémique : camomille, citron, thym.

Antidiabétique : eucalyptus, genévrier, géranium.

Antidiarrhéique : camomille, cannelle, citron, genévrier, géranium, gingembre, girofle, lavande, menthe, noix de muscade, oranger amer, romarin, santal, sarriette, sauge, thymol.

Antigoutteuse : basilic, cajeput, camomille, citron, fenouil, genévrier, pin, romarin, sassafras, thym.

Antigrippale : camomille, cannelle, citron, cyprès, eucalyptus, hysope, lavande, menthe, niaouli, pin, romarin, sauge, thym.

Anti-infectieuse : citron, eucalyptus, genévrier, girofle, lavande, niaouli, thym.

Antilithiasique biliaire : citron, noix de muscade, pin, romarin.

Antilithiasique urinaire : citron, fenouil, genévrier, géranium, hysope.

Antimigraineuse : lavande, menthe poivrée.

Antiprurigineuse (lutte contre les démangeaisons) : camomille, citron, menthe, thym.

Antirachitique : pin, sauge.

Antirhumatismale : cajeput, camomille, citron, cyprès, estragon, eucalyptus, genévrier, hysope, lavande, niaouli, origan, pin, romarin, sassafras, sauge, thym.

Antiseptique général : basilic, bergamotier, cajeput, camomille, cannelle, citron, estragon, eucalyptus, genévrier, géranium, gingembre, girofle, lavande, menthe, niaouli, pin, romarin, sarriette, sauge, thym, verveine des Indes, ylang-ylang.

Antiseptique hépatique : pin

Antiseptique intestinal : basilic, bergamotier, cajeput, cannelle, citron, estragon, genévrier, géranium, gingembre, girofle, lavande, menthe, niaouli, sarriette, thym.

Antiseptique pulmonaire : cajeput, citron, eucalyptus, genévrier, lavande, niaouli, origan, pin, romarin, santal, thym.

Antiseptique urinaire : cajeput, citron, eucalyptus, genévrier, lavande, niaouli, pin, santal, sauge, thym.

Antispasmodique : Anis vert, basilic, bergamote, cajeput, camomille, cannelle, citron, cyprès, estragon, fenouil, girofle, hysope, lavande, marjolaine, menthe, noix de muscade, origan, sarriette, romarin, sauge, thym.

Antisudorale : sauge.

Apéritive : camomille, estragon, fenouil, gingembre, origan, sauge, thym.

Aphrodisiaque : anis vert, genévrier, gingembre, girofle, menthe, pin, romarin, santal, sarriette, thym, verveine des Indes, ylang-ylang.

Astringente : cyprès, géranium, sauge.

Bactéricide : camomille, citron, lavande.

Béchique : hysope, romarin.

Calmante : anis, basilic, bergamotier, cajeput, camomille, lavande, marjolaine, sauge.

Carminative : anis vert, citron, coriandre, estragon, fenouil, gingembre, girofle, marjolaine, menthe, muscade, origan, romarin, sarriette, sassafras, thym.

Cholagogue : camomille, lavande, romarin.

Cicatrisante : cajeput, camomille, eucalyptus, genévrier, géranium, girofle, hysope, lavande, lavandin, niaouli, romarin, sauge, sarriette, thym.

Dépurative : citron, genévrier, sauge.

Diurétique : anis vert, carvi, citron, cyprès, fenouil, genévrier, lavande, romarin, sassafras, sauge, thym.

Emménagogue : basilic, camomille, cannelle, estragon, genévrier, hysope, lavande, menthe, origan, romarin, sauge, thym.

Expectorante : fenouil, marjolaine, origan, sarriette, thym.

Fébrifuge : camomille, citron, eucalyptus, gingembre.

Fluidifiant sanguin : Citron.

Galactagogue : anis vert, fenouil, verveine des Indes.

Hémostatique : cannelle, citron, cyprès, genévrier, géranium.

Hypnotique : basilic, camomille, lavande, marjolaine, oranger amer.

Parasiticide : cannelle, citron, eucalyptus, genévrier, géranium, girofle, lavande, menthe, origan, romarin, thym, verveine des Indes.

Rafraichissante : Citron.

Rééquilibrante : basilic, cyprès, lavande, marjolaine, romarin.

Reminéralisante : citron.

Sédative : camomille, citron, lavande, marjolaine, thym.

Stimulante circulatoire : cannelle, noix de muscade, thym.

Stimulante des cortico-surrénales : basilic, géranium, pin, romarin, sarriette, sauge.

Stimulante digestive : anis vert, camomille, estragon, fenouil, genévrier, gingembre, verveine des Indes.

Stimulante gastrique : bergamotier.

Stimulante générale : anis vert, camomille, citron, coriandre, estragon, eucalyptus, fenouil, genévrier, géranium, girofle, lavande, menthe, noix de muscade, romarin, sassafras, sauge, thym.

Stimulante hépatique : citron.

Stimulante pancréatique : citron.

Stimulante respiratoire : anis vert, cannelle.

Stomachique : anis vert, basilic, cannelle, coriandre, estragon, genévrier, gingembre, girofle, hysope, marjolaine, menthe, muscade, origan, romarin, sarriette, sauge, thym.

Sudorifique : camomille, cyprès, genévrier, lavande, romarin, sassafras, thym.

Tonique veineux : citron, cyprès.

Vasoconstrictrice : marjolaine.

Vermifuge : bergamotte, cajeput, camomille, cannelle, citron, estragon, eucalyptus, fenouil, girofle, hysope, lavande, menthe, niaouli, sarriette, thym.

Vulnéraire : camomille, marjolaine.

Classement par HE

Voici une liste des propriétés d’essences.

Ail : antiseptique, bactéricide spécifique des affections pulmonaires, affections circulatoires, affections urinaires, révulsif, stimulant et tonique musculaire.

Aneth : Stimulant digestif, tonique, antispasmodique, diurétique, antiseptique, vermifuge, vulnéraire.

Angélique : stomachique, stimulant et tonique digestif, tonique général, draineur.

Anis vert : stomachique, carminatif, antispasmodique, stimulant de l’estomac et du système neuro musculaire, active la circulation, tonifie le système cardio-vasculaire, antiseptique, bactéricide intestinal, galactagogue.

Armoise : Régulateur du cycle féminin, tonique, apéritif, antispasmodique, cholagogue, vermifuge.

Aspic : antispasmodique, tonique, antiseptique, cicatrisant, cholagogue, carminatif, stomachique, anti-infectieux, diurétique, modérateur cardio-vasculaire, antalgique, vulnéraire.

Basilic : stimulant générale, tonique digestif et neurovégétatif.

Benjoin : expectorant, antiseptique pulmonaire, cicatrisant.

Bergamote : antiseptique et bactéricide, cicatrisant, stomachique, fébrifuge, antiseptique général et antispasmodique.

Bouleau : diurétique, dépuratif, antirhumatismal, vulnéraire.

Cajeput : antiseptique intestinal, urinaire et pulmonaire, antirhumatismal.

Camomille : fébrifuge, antispasmodique, stomachique, stimulant, tonique, antiseptique et anti-inflammatoire, anti-infectieux, antalgique, cicatrisant, vulnéraire.

Cannelle de Ceylan : stimulant circulatoire, respiratoire et cardiaque, tonique carminatif, antispasmodique, antiseptique, antidiarrhéique.

Cardamome : stomachique, stimulant des fonctions digestives, carminatif, diurétique, antiseptique pulmonaire, antispasmodique, tonicardiaque.

Cèdre : antiseptique urinaire et pulmonaire, tonique, aphrodisiaque, antiseptique, fongicide.

Céleri : stimulant, tonique, carminatif, diurétique, aphrodisiaque.

Citron : stimulant, tonique, stomachique, carminatif, diurétique, antiseptique et bactéricide.

Citronnelle : insecticide, désodorisant, antiseptique sanitaire.

Coriandre : stimulant, tonique, stomachique, apéritif, carminatif.

Cumin : stomachique, apéritif, carminatif, diurétique, stimulant général, antiseptique.

Cyprès : hémostatique et cicatrisant, astringent, diurétique, sudorifique, fébrifuge.

Géranium : tonique, astringent, hémostatique et cicatrisant, antiseptique, diurétique, antidiarrhéique.

Gingembre : stimulant digestif, tonique, dépuratif, fébrifuge, antirhumatismal et antalgique.

Girofle : stomachique puissant, antispasmodique, stimulant et aphrodisiaque, antiseptique et bactéricide, anti-infectieux, cicatrisant, antalgique, antidiarrhéique.

Hysope : expectorant, stomachique, digestif, apéritif, stimulant du système nerveux, tonique, résolutif, vulnéraire, cicatrisant.

Laurier : stimulant stomachique, carminatif, diurétique, antispasmodique, sudorifique, antirhumatismal, antalgique.

Lavande : stomachique, tonique, cholagogue, antispasmodique, carminatif, diurétique, stimulant du système nerveux, régulateur et tonicardiaque, puissant antiseptique et cicatrisant, anti-inflammatoire.

Lemongrass : stomachique, digestif, carminatif, régulateur neuro-végétatif, stimulant, anti-infectieux fébrifuge, antiseptique.

Mandarine : stomachique, tonique, digestif, cholagogue, antispasmodique, tranquillisant et modérateur sympathique, calmant, bactéricide.

Marjolaine : sédatif et tranquillisant, antalgique rhumatismal, antiseptique et bactéricide, cicatrisant.

Mélisse : antispasmodique et sédatif nerveux, stomachique cholérétique, tonicardiaque, stimulant musculaire.

Menthe : tonique, stimulant général, stomachique, antispasmodique, carminatif, régulateur et sédatif, dépuratif, bactéricide et antiseptique, anti-infectieux.

Myrrhe : tonique, stimulant, antispasmodique, antiseptique, résolutif et vulnéraire, cicatrisant.

Néroli : sédatif, antispasmodique, stomachique, digestif, cardiotonique, tranquillisant et hypnotique léger, dépuratif.

Niaouli : antiseptique pulmonaire, intestinal et urinaire, action antibiotique, stimulant tissulaire et cicatrisant, vulnéraire, antirhumatismal.

Orange : stomachique, digestif, laxatif, dépuratif, cholagogue, diurétique, fébrifuge, tonique musculaire et nerveux, tonicardiaque, tranquillisant, antispasmodique, sédatif, hypnotique léger, antiseptique.

Origan : stomachique, apéritif, antiseptique pulmonaire, antiseptique général, antiviral, anti-infectieux, dynamisant, cicatrisant et stimulant tissulaire, antalgique et sédatif, parasiticide.

Palmarosa : stomachique, digestif, anti-infectieux, fébrifuge, antiseptique intestinaux, vermifuge, stimulant cellulaire pour les soins de peau, hydratant rafraîchissant, bactériostatique et bactéricide.

Patchouli : antiseptique, anti-inflammatoire, anti-infectieux, cicatrisant, bactéricide, antifungique, régénérateur tissulaire, tonique.

Persil : emménagogue, diurétique, fébrifuge, stimulant et tonique, excitant.

Romarin : stimulant, antispasmodique, diurétique, cardiotonique, cholagogue, cholérétique, draineur hépatobiliaire, antirhumatismal, antitoxique, antiseptique, cicatrisant.

Rose : tonique, fortifiant, astringent, purgatif léger, vulnéraire, antihémorragique, cicatrisant, aphrodisiaque, antiseptique.

Santal : diurétique, stimulant.

Sarriette : tonique, stomachique, carminatif, aphrodisiaque, anti-diarrhéique, pectoral, antiseptique intestinal, anti-inflammatoire, sédatif, antalgique.

Sassafras : tonique, stimulant, antiseptique, carminatif, antirhumatismal, antalgique.

Sauge : tonique, stimulant général, stomachique, diurétique, fébrifuge, antisudoral, antiseptique, cicatrisant, dépuratif, draineur général.

Thym : expectorant, antispasmodique, stimulant général, euphorisant, carminatif, digestif, dépuratif, cholérétique, cicatrisant, antiseptique, antalgique.

Verveine : stomachique, digestif, antispasmodique, carminatif, tonique.

Ylang-ylang : tonicardiaque, antiseptique pulmonaire et urinaire.

Lexique

Analgésique : qui diminue la douleur.

Antalgique : qui combat la douleur, soit au niveau de l’organe douloureux, soit au niveau du système nerveux central.

Antianémique : qui combat l’anémie par un apport en vitamines et en minéraux (fer) et aide le sang à reconstituer son stock de globules rouges.

Antidiarrhéique : qui combat la diarrhée.

Antigoutteux : qui combat la goutte, soit en s’opposant à la formation d’acide urique, soit en abaissant le taux d’acide urique dans le sang.

Antilithiasique : qui s’oppose à la formation de calculs dans les voies biliaires et urinaires, ou contribue à les dissoudre.

Antiseptique : qui tue les microbes ou empêche leur développement, permettant ainsi d’éviter la contagion. Qui aide à désinfecter les plaies et permet de nettoyer certains organes.

Antispasmodique : qui décontracte certains muscles douloureux en agissant sur l’influx nerveux qui commande le rythme de la contraction musculaire.

Antisudoral : qui diminue la sécrétion de sueur.

Apéritif : qui renferme des principes amers qui ouvrent l’appétit et prépare la suite des opérations digestives.

Astringent : qui serre et contracte les tissus, les capillaires, les orifices, et tend à diminuer les sécrétions des muqueuses. Les plantes astringentes sont souvent antihémorragiques et provoquent parfois la constipation.

Béchique : qui calme la toux et les irritations du pharynx. Ces plantes sont émollientes et facilitent l’expectoration.

Digestif : qui aide à la digestion en facilitant le travail de l’estomac.

Diurétique : qui achève le processus d’élimination en épurant le sang des toxines qu’il contient.

Emménagogue : qui facilite ou augmente l’évacuation des règles.

Émollient : qui exerce un effet apaisant sur la peau et sur les muqueuses lorsqu’elles sont enflammées, qui relâche et ramollit les tissus et atténue l’inflammation.

Expectorant : qui favorise l’expulsion des sécrétions bronchiques et pharyngées.

Fébrifuge : qui combat la fièvre.

Galactogogue : qui favorise la sécrétion lactée.

Hémostatique : qui favorise la coagulation du sang, donc la cicatrisation.

Hépatique : qui aide les fonctions digestives du foie et de la vésicule biliaire, en particulier la sécrétion et l’évacuation de la bile.

Hypertenseur : qui provoque l’élévation de la pression du sang dans les artères, souvent par un effet stimulant.

Hypnotique : qui induit le sommeil, soit directement par action sur l’hypothalamus, soit par sédation générale de l’organisme.

Hypotenseur : qui provoque une baisse de la tension artérielle.

Stomachique : qui stimule l’estomac.

Sudorifique : qui provoque la sudation.

Tonique : qui a la faculté d’augmenter la tonicité et l’énergie des organes, de relever les propriétés vitales d’une manière durable.

Vasoconstricteur : qui provoque le resserrement des vaisseaux sanguins.

Vermifuge : qui expulse les vers de l’intestin.

Vulnéraire : qui contribue à la cicatrisation des plaies et à la guérison des contusions.

Bibliographie

Les recueils sur l’aromathérapie sont nombreux et vont du livre facile à aborder à celui plus « professionnel ». Dans cette grande diversité d’ouvrages, je vous propose un livre au format livre de poche qui permet d’aborder l’aromathérapie avec le docteur Jean Valnet. Ce monsieur est reconnu comme une référence dans le domaine de la phytothérapie et aromathérapie et nous permet d’avoir accès à ses connaissances pour 7,60 €. Je vous avais déjà proposé son livre dans un précédent article, qui est accompagné de deux autres ouvrages indissociables (la phytothérapie, et se soigner par les fruits, les légumes et les céréales). C’est un concentré de connaissances dans ce domaine dans un format compact plutôt pratique. On y trouve, entre autres choses, des recettes pour une utilisation au bon dosage des essences.

Précautions et aide

Je suis conscient que cet article, qui met en valeur les vertus des HE, puisse présenter les essences comme Le remède efficace contre beaucoup de maux. Bien évidemment, il faut apporter quelques nuances. Leur efficacité est bien réelle mais ne résoudra pas à long terme vos problèmes de santé sans en traiter le fond. Il est toujours important de se poser la question de nos habitudes de vie (alimentation, sédentarité, stress, …) pour pouvoir agir en profondeur sur notre santé.

D’autre part, l’utilisation des HE peut être complexe dans la mesure où l’association de certaines de ces dernières peuvent engendrer une certaine fatigue de l’organisme si on ne prend pas en considération certains effets qui peuvent s’opposer (une action laxative qui peut s’opposer à une action astringente par exemple).

Il ne faut pas oublier que les HE sont fournies sous une forme concentrée ce qui demande une grande précaution lors de leur maniement.

Je vous conseille de ne pas vous aventurer seul sur l’utilisation des essences. Les conseils d’un naturopathe sont toujours bons à prendre.

📚

« Accompagner quelqu’un, c’est se placer ni devant, ni derrière, ni à la place. C’est être à côté. » Joseph Templier.

2 commentaires sur “Classement des principales huiles essentielles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s